Piste X Code - ARRÊTEZ • REGARDEZ • GLISSEZ
supporté par
Piste X Code Blog

Doit-on porter un casque pour les sports de glisse ?

Posté sur 

La question de savoir si nous devons ou non « porter un casque pour les sports de neige » semble être un sujet extrêmement émouvant ! Dans le cadre de notre volonté d'accroître la sensibilisation à la sécurité sur les pistes, nous avons voulu aborder certains des mythes liés à la sécurité lors du port d'un casque. Ce billet de blog ne vise pas à lancer un débat, mais en tant que kinésithérapeute avec plus de 15 ans d'expérience dans l'industrie des sports de neige, je voudrais valider quelques points.

Porter un casque vous fait-il skier et faire du snowboard plus vite et prendre plus de risques ?

Premièrement, à ce jour, il n'existe aucune recherche substantielle et bien menée pour soutenir l'idée que le port d'un casque rend votre ski et votre snowboard plus rapides et vous fait prendre plus de risques. Il s'agit d'une hypothèse purement anecdotique. Vous pouvez trouver toutes les informations que vous souhaitez sur Internet ; à la fois pour et contre cela. Cependant, il n'y a pas de recherche solide pour soutenir cette théorie! Conduisez-vous plus vite parce que vous portez une ceinture de sécurité ? je ne pense pas! Pour la majorité, le port du casque ne donne pas un faux sentiment de sécurité !

Pour les personnes qui sont contre le port du casque en raison de la théorie selon laquelle plus de risques sont pris, une étude suggère que c'est la perception que le port du casque augmente les comportements imprudents, plutôt qu'un fait réel (7). Beaucoup de ces hypothèses sont basées sur une théorie de la compensation des risques qui implique que des mesures de sécurité supplémentaires nous conduisent à prendre plus de risques. Cependant, cette théorie n'est pas spécifique au ski et doit donc être interprétée avec prudence.  

Ces dernières années, il y a eu une augmentation de la vitesse à laquelle les skieurs et les surfeurs se déplacent. Cependant, cela est plus susceptible d'être dû aux progrès de l'équipement de ski et de snowboard et à des pistes mieux préparées. Il y a encore 10 ans, les pistes étaient moins lisses avec plus de bosses et de bosses qui imposaient le ski et le snowboard à des vitesses plus lentes. Malheureusement, des pistes bien entretenues peuvent permettre aux skieurs et aux planchistes de glisser à des vitesses bien au-delà de leurs capacités et il est peu probable que cela soit influencé par l'utilisation de casques.

Lorsque vous portez un casque, y a-t-il un risque plus élevé de blessure au cou en cas de chute ?

Si vous avez un accident alors que vous portez un casque, il n'y a absolument aucune preuve substantielle suggérant que vous courez un risque accru de blessure au cou.

Jusqu'à 20 % des blessures en ski et en snowboard chaque année sont des blessures à la tête (2). Cependant, les traumatismes crâniens sont massivement sous-déclarés. La plupart des personnes souffrant d'une légère commotion cérébrale subie sur les pentes ne consulteront pas un médecin. La plupart se rétabliront complètement, mais nous ne comprenons pas encore pleinement les effets à long terme d'une commotion cérébrale sur le déclin cognitif et la santé mentale.

Le port d'un casque réduit-il votre audition et limite-t-il votre champ de vision ?

Enfin, le port du casque réduit-il l'ouïe et limite-t-il le champ de vision ? Fait intéressant, je sais que les instructeurs peuvent penser qu'ils le font. Une étude réalisée par Tudor et, al. (2010) ont soutenu le fait que les casques peuvent influencer le niveau du seuil d'audition. Cependant, il est important de noter que les améliorations des spécifications techniques des casques ont progressé au cours de la dernière décennie.  

En principe, je suis d'accord que l'audition peut être légèrement diminuée lors du port d'un casque, mais je pense que c'est une chose à laquelle on peut s'habituer. Je sais que certaines personnes seront fortement en désaccord avec cette affirmation, et ce n'est pas grave. Peut-être que les restrictions visuelles et auditives sont quelque chose que les fabricants doivent aborder davantage ? Considérez que lors du choix d'un casque, c'est une bonne idée d'essayer quelques marques différentes et de vous assurer qu'il est bien ajusté pour minimiser toute restriction potentielle.

J'ai rencontré des gens qui n'ont jamais porté de casque et qui n'ont eu d'accident que le jour où ils en ont mis un ! Est-ce une coïncidence ou non ? Nous ne le saurons jamais ! Beaucoup de gens ont skié toute leur vie sans casque et n'ont jamais eu de problème. Cependant, les sports de neige deviennent de plus en plus populaires, les pistes sont plus fréquentées et les gens semblent prendre de plus en plus de risques. Il suffit d'une mauvaise chute ou d'une collision pour changer votre vie pour toujours. Personne n'est invincible ! 

Alors, faut-il porter un casque pour les sports de glisse ?

Fait intéressant, en tant qu'adulte, il n'y a aucune obligation légale de porter un casque. Curieusement, en Amérique du Nord, le port d'un casque a été observé comme étant plus courant que dans les stations balnéaires européennes. Bien que je sois un professionnel du port du casque, je pense que le fait de porter ou non un casque est et doit rester un choix personnel. Cependant, je crois qu'il est essentiel que les opinions datées autour de l'idée fausse selon laquelle le port d'un casque augmente les comportements à risque et le risque de blessure au cou doivent être abordées. Ce ne sont pas des raisons valables pour ne pas porter de casque. Tous les risques potentiels associés au port d'un casque doivent être mis en balance avec les avantages évidents.

Des blessures à la tête peuvent survenir même si vous portez un casque. Cependant, selon un rapport sur les blessures en ski et en planche à neige de la Consumer Product Safety Commission (CPSC) des États-Unis en 1999, 44 % des blessures à la tête chez les adultes (~ 7 700 blessures par an) et 53 % des blessures à la tête chez les enfants de moins de 15 ans ( ~2 600 blessures par an) sont « potentiellement évitables » par l'utilisation d'un casque de sécurité. Une autre étude a suggéré que le risque de blessure à la tête était réduit de 35 % chez les porteurs de casque (5).  

Une méta-analyse réalisée par Kelly et al, (2010) a conclu que :

« l'utilisation de casques a eu un effet protecteur important contre les blessures à la tête chez les skieurs et les planchistes »,

Alors faut-il porter un casque pour les sports de glisse ? Franchement, pourquoi pas vous ? 

Les références:

  1. Evans B, M.D., Jack T. Gervais, M.D., Kennon Heard, M.D., Morgan Valley, M.S., and  Steven R. Lowenstein, M.D., M.P.H.*Int J Inj Contr Saf Promot.  Ski patrollers: Reluctant role models for helmet use Int J Inj Contr Saf Promot. 2009 Mar; 16(1): 9–14. Randomized Controlled Trial Clin J Sport MedInt J Occup Med Environ Health
  2. Haider A, MD, MPH,1Taimur Saleem, MD,1Jaroslaw W Bilaniuk, MD,2 and  Robert D Barraco, MD, MPH3, On behalf of the Eastern Association for the Surgery of Trauma Injury control / Violence Prevention Committee
  3. Journal Trauma Acute Care Surg. An Evidence Based Review: Efficacy of Safety Helmets in Reduction of Head Injuries in Recreational Skiers and Snowboarders 2014 Apr 17. J Trauma Acute Care Surg. 2012 Nov; 73(5): 1340–1347.
  4. Lana RužićAnton TudorIvan RadmanMario KasovićVjekoslav Cigrovsk The influence of ski helmets on sound perception and sound localisation on the ski slope. 2015;28(2):389-94.
  5. Russell K, MSc, Josh Christie, BHSc, and Brent E. Hagel, PhD.The effect of helmets on the risk of head and neck injuries among skiers and snowboarders: a meta-analysis. CMAJ. 2010 Mar 9; 182(4): 333–340.
  6. Sulheim S 1Ingar HolmeArne EkelandRoald Bahr  Helmet use and risk of head injuries in alpine skiers and snowboarders. 2006 Feb 22;295(8):919-24.
  7. Tudor A 1Lana RuzicIvan BencicBranko SestanMarta Bonifacic. Ski helmets could attenuate the sounds of danger. 2010 May;20(3):173-8.doi: 10.1097/JSM.
  8. U.S. Consumer Product Safety Commission;Skiing Helmets An Evaluation of the Potential to Reduce Head Injury. 1999 

You might be interested in …

2 commentaires

  1. Had a fall this year getting off a chairlift. After crossing skis, and having one ping off, I fell backwards onto hard compacted snow and smashed the back of my head. Thankfully my new Dainese helmet took the full force. Other than a sore neck I was fine. I cannot for the life of me understand why people ski without a helmet.

  2. I have been boarding for over 20 years and initially didn’t wear a helmet. Over that time you take a few slams, it’s fortunate that none were serious for me anyway however the margin between serious or not can be very slight. Any slam can cause serious injury if you are not lucky.

    I always wear a helmet and have a several years.

    Another perspective is, I would wear one to mountain or road bike, boarding can reach similar speeds. The risk is similar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Testez vos connaissances avec le Quiz Piste X Code

X